Interview de Fidan Prekazi - 13/04/2017


Bonjour Fidan. Tout d’abord, peux-tu te présenter pour les supporteurs qui ne te connaitraient pas ? 
Alors, je m'appelle Fidan Prekazi, j’ai 19 ans et je suis en dernière année de formation en tant qu’installateur sanitaire chez Winkenbach. Je suis né à La Chaux-de-Fonds même et mon parcours au foot, je l'ai fait au FCC jusqu'au juniors D. Ensuite, j’ai passé une saison en M-13 à l’Etoile et après je suis revenu au FCC pour faire ma formation, des juniors Inter C et B et pour finir en A. 

Comment as-tu vécu cette première titularisation, samedi ? 
Cette première titularisation, je l'attendais, car ma préparation hivernale s'est plutôt bien passée. Pour être franc, je l'espérais, mais je ne pensais pas qu'elle allait venir si tôt. 

A quoi as-tu pensé au moment de pénétrer sur le terrain ? 
J’ai pensé un peu à mon parcours. Jai commencé à l'âge de 4 ans et je me suis dit que c'était comme un rêve de jouer dans la 1ère du FCC, parce que depuis petit je suis au club et que c'était un objectif. J’ai songé aussi aux sacrifices et aux efforts que j’ai dû faire durant tant d'années pour le foot.   

Quel souvenir garderas-tu de cette grande première ? 
Le premier souvenir est bien sûr la victoire, mais il y a aussi tout ce qui s'est passé avant le match, les conseils que m'ont donnés les joueurs de l'équipe et le staff et qui m'ont permis de jouer avec une certaine confiance. 


Le FCC a remporté un précieux succès. Qu’as-tu pensé de la prestation des jaunes et bleus ? 
Notre prestation était plutôt bonne dans l’ensemble, même si je pense que l’on aurait pu faire mieux. Toutefois, avec la période que nous connaissons, il faut être satisfait. On a passablement de blessés et on a fait avec ce qu'on avait. Les trois points sont là. 


On a vu les joueurs du FCC venir fêter le but avec Ronny Huguenin. Est-ce qu’on peut y voir le message d’un groupe uni et marqué par ce que vit le jeune latéral gauche ? 
Oui, effectivement. J’ai vraiment apprécié le geste de Julian après le 1er but. C’est quelque chose de beau car, comme tu le dis, on est un groupe uni et on est tous tristes pour Ronny. C’est quelqu'un de très bien qui apporte beaucoup au groupe. 


Samedi, le FCC se déplace à Brühl. A quel genre de match faut-il s’attendre ? 
Samedi, cela va être compliqué. Il faut s'attendre à un match difficile à l'extérieur, mais on va tout faire pour revenir avec quelque chose ! 


Toi qui as découvert le groupe de Promotion League en janvier, quels joueurs t’impressionnent le plus à ce niveau? 
Il y en a plein qui m'impressionnent dans le groupe. J'apprends de tout le monde. Il faut bien avouer que Marti et Fabio dans leurs attitudes et leurs performances ou bien Manu (Parapar) et Luth par leurs capacités à faire des gestes techniques incroyables sont des joueurs qui me marquent. Mais je suis fier de faire partie de ce groupe avec tous ces joueurs qui le composent.

 

As-tu un message à faire passer auprès des jeunes du club ? 
Depuis que j’ai intégré les Juniors B Inter, j'allais de temps en temps avec la première m'entraîner en pensant à apprendre et à m’enrichir de nouvelles expériences. Je pense qu'il faut avoir de la patience et, surtout, ne pas baisser les bras. Lorsqu’on  travaille dur, on arrive souvent à quelque chose. 


Un dernier mot ? 
Je tiens à remercier le staff et tous les joueurs de l'équipe car, si j’ai progressé, c’est aussi grâce à eux. Depuis le début, ils me conseillent et je les écoute. Merci les gars ! 

Complète la phrase suivante : Si le FCC se maintient je… 
… fais un gros apéro à la buvette avec grillades et je paye la tournée