Interview de Ludovic Grossenbacher... - 12/05/2017

 

Ludo, le FCC est revenu de Breintenrain avec 0 point, est-ce logique selon toi ?

"Oui, samedi passé nous avons manqué de détermination, de rigueur défensive et de qualités techniques pour pouvoir nous imposer contre une équipe solide et expérimentée."


Vous étiez quasiment ex aequo avant la rencontre et pourtant sur ce championnat de Promotion League vous avez pris 0 point contre cette équipe, comment l’expliques tu ?

"Je pense que nous n’avons pas réussi à imposer notre jeu sur les deux confrontations. Face à un bloc compact défensivement, nous avons à chaque fois manqué de créativité dans la zone offensive et de solidité dans la zone défensive."


Face au FC Breintenrain on a senti un FCC moins entreprenant et moins agressif que d’habitude, peut-on dire que vous êtes déjà en vacances ?

"Il y avait peut-être un relâchement dû au fait que nous étions assurés d’être maintenus et, suite à la défaite contre Nyon, la place qualificative pour la Coupe suisse devenait difficile à aller chercher. Mais il va falloir se ressaisir ce week-end pour ne pas avoir l’air ridicule contre Kriens et préparer correctement le dernier objectif du club pour cette saison : la Coupe."


Le SC Kriens débarque ce samedi à la Charrière en étant à égalité de points avec Rapperswil, à quel genre de match t’attends-tu ?

"Forcément c’est un match très important pour eux surtout après leur défaite contre Brühl cette semaine. Ils sont obligés de gagner peu importe la manière. Tout dépend de la physionomie du match, la tension risque d’être plus ou moins grande sur le terrain, car leur objectif pourrait leur échapper des mains. Après, lors du match aller, nous avons pu voir que c’est une équipe joueuse dont il faut se méfier étant donné qu’elle possède de bonnes individualités, à l’image Siegrist. "

 

Quelles seront les clés du match pour l’emporter ?
"A nous d’être concernés dès le début du match en leur laissant le moins d’espaces possibles. La pression est de leur côté, il nous faudra donc éviter d’encaisser un but afin de les faire douter. Ensuite, il faudra saisir notre chance en profitant des espaces qu’ils vont laisser et faire preuve de réalisme devant le but."


Le FCC pourra-t-il créer l’exploit ?

"Il ne faut pas non plus les surestimer, nous avons les qualités pour les battre."


Maintenu depuis bientôt 15 jours, peux-tu nous dire quels ont été les éléments qui ont permis au FCC de réaliser un si bon second tour ?

"Durant la trêve, je pense que le groupe a pris conscience qu’il avait les qualités pour se maintenir mais qu’il devait augmenter son niveau de jeu dans tous les registres. Les deux premières victoires contre des concurrents directs étaient capitales pour nous permettre de bien lancer le deuxième tour. Chaque joueur s’est investi pleinement lors de la préparation et cela nous a servi pour l’ensemble des matchs retours. "


Tu étudies la semaine à Genève, tu t’entraines avec le FC Lancy, est-ce qu’il y a une chance que tu sois encore jaune et bleu la saison prochaine ?

"Les négociations sont en cours mais elles sont sur la bonne voie. "


Le FCC jouera sa qualification pour les 32ème de finale de coupe Suisse le 3 juin, quels seront les adversaires à éviter pour le FCC ?
"Peu importe le tirage, la qualification ne dépendra que de nous. Mais bon, si on pouvait éviter un déplacement à Tuggen ou Bavois ça serait pas mal"

 

Un dernier mot ?
"Merci aux fidèles supportices et supporters !"