Interview de Bertrand Ndzomo... - 06/10/2017


Arrivé au cours de l'été, quel premier bilan tires-tu de cette expérience à La Chaux-de-Fonds? 
« Je découvre une nouvelle ville, un nouveau club et de nouveaux partenaires. Je poursuis donc encore mon apprentissage, même si je me sens bien intégré. » 


Le FCC vient d'enchaîner 2 défaites de suite. Est-ce que cela vous fait peur? 
« Peur ? Non. Mais ça ne fait pas plaisir, d'autant qu'il y avait mieux à faire sur ces deux matchs. » 


Comment as-tu analysé la défaite à Zurich? 
« On a affronté une belle équipe, joueuse et agressive, et  malheureusement pour nous nous prenons deux buts sur des phases où nous n'étions pas véritablement en danger. C'est rageant, mais c'est souvent comme ça quand on est dans une mauvaise passe. » 


Avec ton expérience, que manque-t-il au FCC pour franchir un cap? 
« De la ferveur dans et en dehors du club pour créer une réelle émulation. » 


Le FC Bavois se profile sur votre route. A quel genre de match t'attends-tu ? 
« A un derby !!! Et qui dit derby, dit que l'équipe qui aura l'emprise sur l'engagement et l'impact physique repartira sûrement avec les 3 points. » 


Quels ingrédients le FCC devra-t-il mettre s’il veut remporter les 3 points? 
«  De l'envie, de la générosité, de la lucidité et de l'efficacité... » 


Comment vit le groupe malgré ces résultats négatifs? 
« Forcément, ça irait mieux et on rigolerait plus avec une autre dynamique, mais je ne sens pas un groupe démobilisé. À nous de le traduire sur le terrain dès samedi. »

 
Après 10 années de Challenge League, comment trouves-tu le niveau de cette Promotion League? 
«  C'est une ligue compétitive, avec de bons joueurs, et où tout le monde peut battre tout le monde. » 


Quel est à ce jour le meilleur souvenir de ta carrière? 
« Je pense que ce sont les deux saisons à cheval qui se sont soldées par une victoire en Coupe Gambardella et une montée CFA2 avec le même groupe. » 


Quels joueurs et entraineurs t'ont marqué au cours de ta carrière? 
«  Entraîneurs, je dirais tous. Quels que soient les rapports que j’ai pu avoir avec chacun d’eux, ils m'ont tous apporté quelque chose. Pour les joueurs, je dirais Yohann Pelé et Stéphane Sessegnon. » 


Bertrand Ndzomo dans 10 ans, il est où, il fait quoi?
«  En bon père de famille sur Lausanne. Pour le ‘’quoi’’, joker pour l'instant (lol). » 


Un dernier mot? 
« Je salue tous ceux qui liront cette interview et j’espère les croiser à La Charrière »