Notre histoire forge notre avenir

Actualités

Tout ce qu'il faut savoir sur le FCC

CCJLB: Match nul contre Team Littoral…

Le Team La Charrière se déplaçait à Boudry pour y affronter la lanterne rouge du classement, Team Littoral.

Accrochée au podium, l’équipe Chaux-de-Fonnière n’avait pas le droit à l’erreur dans ce derby Neuchâtelois. Team Littoral devait prendre des points de son côté sauver sa peau.

Le match se disputait sur un terrain synthétique en raison des mauvaises conditions météorologiques. Volontaire, l’équipe de la Charrière débutait son match de manière poussive et timide. Les contrôles n’étaient pas bons, beaucoup de pertes de balle… On sentait un certain stress chez les jaune et bleu, comme s’ils savaient que ce match allait être le piège de ce tour printemps.

Rien à se mettre sous la dent pendant les 45 premières minutes. Le football proposé par les deux équipes n’était pas très attrayant et le spectacle n’était pas au rendez-vous. D’un côté, une équipe de Littoral qui se défend bien en repoussant les quelques offensives Chaux-de-Fonnières. De l’autre, des jaune et bleu pas très inspirés et qui n’arrivent pas à prendre le jeu à leur compte. Méconnaissables, les pensionnaires de la Charrière n’arrivaient pas à prendre le dessus sur leurs adversaires. Mi-temps, 0-0.

Difficile à expliquer l’inefficacité des jeunes Chaux-de-Fonniers dans ce derby. Malgré un discours clair et dur à l’heure du thé, rien ne changera en deuxième période. En quête de changements, les coaches ont tenté de lancer des joueurs frais pour débloquer la partie, mais rien n’y fait : les locaux tiennent le coup et s’accrochent au match nul. Les pensionnaires de la Charrière auront connu deux passages compliqués après les cartons jaunes de Drndar et Calabria. Déconcentrés, poussés à bout par un arbitrage litigieux, les jaune et bleu sortent définitivement de leur match à 15 minutes du terme et ont tremblé sur quelques occasions Neuchâteloises. Heureusement, Maranesi veillait au grain. Une ultime faute d’arbitrage à la 91ème minute privait les Chaux-de-Fonniers d’un pénalty flagrant. Une minute plus tard, le dernier coup franc de Doutaz ne passait pas loin… Cependant, rien n’y fait : ce n’était pas le bon jour (0-0). Compliqué pour les coaches de trouver des explications à cette déroute… Le titre s’envole, il reste 3 matches à jouer…

NJ