Notre histoire forge notre avenir

Actualités

Tout ce qu'il faut savoir sur le FCC

Entretien avec…Ronny Huguenin

je suis très fier de faire partie du contingent …

Rencontre avec Ronny Huguenin avant le match face à Lancy. Le jeune latéral se confie et nous parle de son parcours, du match de Martigny et des objectifs du FCC…


Peux-tu te présenter en quelques lignes?

”Voilà moi c’est Ronny Huguenin joueur du FCC et j’évolue au poste de latéral gauche. J’ai 22 ans, j’habite à Couvet dans le Val-de-Travers. J’ai fait un CFC d’automaticien à l’école technique du Locle et actuellement je travaille dans une entreprise où l’on fait de la gravure sur des pièces horlogères. Je suis dans le département de la qualité où je suis en train de suivre une formation en parallèle.”


 Peux tu nos rappeler ton parcours de joueur?

”J’ai commencé mon école de foot et jusqu’en junior D à l’AS Vallée (club de la Brévine). J’ai eu la chance d’être en sélection neuchâteloise puis j’ai intégré le foot élite au sein du FC La Chaux-de-Fonds M14 et M15. Pendant le 2ème tour je me suis blessé (déchirure les ligaments croisés du genou) Avec les problèmes de croissance et l’opération, j’ai quasiment arrêté le foot pendant 2 ans. Une fois rétabli, j’ai joué avec les Inter B du FCC pendant une saison. Ma famille à alors déménagé à Couvet c’est alors que j’ai signé en 3ème ligue à Fleurier et c’est là que j’ai découvert le foot sénior. A la fin de la saison Thierry Favre m’a appelé,  il voulait monter un projet sérieux à Chaux-de-Fonds. Son idée m’a tout de suite plu. J’ai donc, intégré la première équipe qui était alors en 2ème ligue. Aujourd’hui j’entame ma 5ème saison avec la première équipe et je suis très fier de faire partie du contingent malgré une saison blanche l’année dernière dû à de nouveaux une opération du genou.”


 Nous voici à un peu plus du tiers du championnat, que penses-tu du parcours du FCC?

”Je pense que l’on récolte ce que l’on sème. On travaille vraiment dur toutes les semaines à l’entrainement et on a fait aussi une très grosse préparation d’avant saison pour être en forme tout au long du championnat. Après ce qui fait notre force c’est que nous avons un sacré contingent, donc même avec des blessés, des suspendus ou des gars qui sont moins en forme, on a toujours le contingent et les gars pour combler les manques. Après il est vrai qu’on a eu beaucoup de chance sur certains matchs de ce premier tour mais faut savoir prendre tous les points et même si des fois il n’y a pas la manière.”


Un point pris à Martigny, est-ce une mauvaise affaire?

”Il est vrai que nous pouvons avoir des regrets. En première mi-temps nous avons les occasions pour se mettre à l’abri. Mené au score Martigny aurait du se découvrir. Mais ils ont tenu.. Après nous nous sommes fait bouger dans les duels et nous n’avons pas su répondre dans l’impact physique sur ce match. Cependant ils ont eu très peu d’occasions franches. Donc au final je pense que de prendre ce point à l’extérieur est une bonne affaire. Au match retour nous aurons toutes les cartes en mains pour faire les 3 points.”


 Lancy samedi un remake de Martigny ?

”Sur l’impact physique je penserais que oui. Après la différence c’est que nous aurons l’avantage de jouer à la maison donc on pourra développer plus facilement notre jeu et compter sur l’appui de nos supporters.”


 Les joueurs du FCC se mobilisent et organisent un évènement pour samedi, peux tu nous en parler?

“Oui alors avec les membres de l’association Raphael, nous avons organisé un lancer de balles pour récolter un maximum d’argent pour cette association qui nous tient vraiment à cœur. Les balles seront disponibles sous le chapiteau proche de la buvette. A la mi-temps le speaker annoncera un décompte et la personne qui lancera sa balle la plus proche du point central remportera un bon d’achat à la Brasserie de l’Hotel de Ville. Alors venez nombreux !!!!”


Le groupe d’entrainement du FCC est très étoffé, surtout coté gauche, comment vis tu cette concurrence?

Oui le groupe est très varié et très riche, c’est ce qui fait notre force. Après c’est vrai que sur le côté gauche il ’y a une très grande concurrence entre nous. Mais ce que je tiens à dire c’est que la concurrence est vraiment très saine car Julian, Jordan, Johnny et Fred sont vraiment des supers gars, donc il y a aucun problème de ce côté-là. Au final c’est le coach qui décide donc on n’est pas maitre de notre destin. (rires)


 Le FCC en tête à la trêve, est-ce une utopie ?

« C’est l’objectif que le groupe s’est fixé. Si on l’arrive à bien gérer le match d’Yverdon et si on fait de bonnes performances face aux équipes du bas de classement, qui jouent leur peau en 1ère ligue, alors on sera pas loin de notre objectif. Mais au foot tout va très vite donc il faudra se donner à 200% pour bien terminer ce premier tour. Et cela commence par un gros match dés samedi soir… »


Questions en rafale !!!!!!!

Si tu étais un joueur de foot : Pedro De Melo. Plus sérieusement, Wayne Rooney ou Ricardo Rodríguez

Si tu étais un acteur : Jim Carrey

Si tu étais un homme célèbre : Nelson Mandela

Si tu étais un endroit en Suisse : Couvet Beach (Rires)

Si tu étais un un plat : Pavé de bœuf sur ardoise 

Si tu étais un un pays : L’Angleterre

Ton plus plus grand rêve : Réussir ma vie professionnel, amoureuse et footballistique

Ta plus grande peur : Perdre mes proches

Si tu avais un pouvoir magique : celui d’être invisible


Complète la phrase suivante: Si le FCC joue les play off je… serai très fier de toute l’équipe et du staff pour leur travail et je remercierai surtout tous les proches qui me soutiennent et qui me suivent à chaque match. 


Question cachée… Enfin Ronny a posé une question qui sera adressée à la prochaine personne interviwée (joueurs, bénévoles, membres du comité.) tout en sachant qu’il ne sait pas qui sera cette personne… 

Mise à pars toi (si c’est un joueur du FCC), qui serais-tu dans l’équipe et pourquoi ?