Notre histoire forge notre avenir

Actualités

Tout ce qu'il faut savoir sur le FCC

Interview d’Adjei Luther King

”Je suis fier de faire partie de ce club”

 

Le FCC revient de Nyon avec un point, une première depuis le début de saison. Qu’est-ce que cela t’inspire?

”Cela m’inspire un sentiment positif pour la suite. Aller chez le leader et prendre des points, c’est toujours bien pour un nèo-promu. Et au vu du match, c’est un très bon résultat.”

 

Un drôle de match au final…Qu’est-ce qu’il s’est passé à la mi temps pour que le FCC change de visage?

”A la mi-temps, on est reparti de zéro. Le fait d’aller chez le leader, de n’avoir encore pris aucun point à l’extérieur, de changer de système aussi, peut-être que tous ces éléments mis bout à bout nous ont mis une petite pression supplémentaire et c’est ce qui nous a empêchés de nous exprimer. A 3-0 à la mi-temps, nous n’avions plus rien à perdre et cela nous a en quelque sorte libérés…Tant mieux pour le spectacle!”

 

D’un point de vue personnel, cela fait deux matchs de suite que tu es décisif. Est-ce que tu as franchi un palier?

”C’est vrai que je me sens bien sur le terrain. Je trouve aussi qu’avec le temps, certains automatismes se sont créés. Maintenant, de là à dire que j’ai franchi un palier, je ne sais pas, mais je pense pouvoir progresser davantage. Je veux absolument exploiter mon potentiel. Il me reste beaucoup de boulot à ce niveau-là et je compte sur le staff, sur mes coéquipiers et sur ma volonté pour y arriver !”

 

Le plus dur sera de confirmer ta bonne forme. Est-ce que le FCC peut compter sur toi samedi pour la réception de Zurich?

”Bien sûr que le FCC pourra compter sur moi pour la réception de Zurich ! Je compte une nouvelle fois sortir le grand jeu et aider l’équipe à prendre les 3 points à domicile.”

 

Parlons de ce match de Zurich, une équipe juste derrière vous au classement. A quel genre de match t’attends-tu?

”Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre, c’est toujours le même problème avec les équipes M21. Les effectifs changent souvent, à nous de jouer notre jeu et de leur poser des problèmes qu’ils n’arriveront pas à résoudre.”

 

Que penses-tu du début de saison du FCC?

”Le début de saison du FCC est satisfaisant, pour un double néo-promu. Se retrouver 5eme après 10 journées, c’est quand même pas mal. Après, c’est sûr, on peut toujours mieux faire. Je pense que nous devons continuer à travailler dans le calme de nos montagnes et croire en nos chances… Qui sait où cela nous mènera… En tout cas, je suis fier de faire partie de ce club!”

 

A quelle place finira le FCC à la trêve?

”3eme ou 4eme à la trêve! Je mets un peu la pression sur Manu Parapar, la nouvelle et excellente recrue. Il va nous apporter beaucoup et nous faire progresser!”

 

Sur quels détails se jouera le match de Zurich?

”Le match de Zurich se jouera au mental. Ils sont jeunes, à nous de les bousculer pour qu’ils ne prennent pas confiance… Ou alors, on peut aussi prendre des cartons rouges, vu qu’on a l’habitude de mieux finir nos matchs à 10 contre 11 ! On peut également les laisser prendre 3 buts d’avance et les rattraper sur la fin…Tous ces scénarios sont possibles, mais une fois de plus nous donnerons le meilleur de nous-mêmes. Nous verrons tout cela samedi… et tant pis pour les absents!”

 

Quel livre t’a le plus marqué?

La biographie de Zlatan.

Quel est le film que tu regardes le plus souvent?

Django.

Quelle chanson te touche particulièrement?

Jul.

Une personne qui t’a marqué dans ta vie?

Ma Mère.

Quel est ton pire défaut, en tant que joueur?

Trop de dribbles.

Quelle est ta meilleure qualité, en tant que joueur?

Ma qualité de percussion.

Luther en 3 mots?

Calme, simple et joyeux.

De quoi ne pourrais-tu pas te passer sur une île déserte?

De manger.

Plutôt kebab ou Mc Do?

Kebab, surtout ceux du Paradis Kebab à La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel, place Pury, de mon ami Hasan.