Notre histoire forge notre avenir

Actualités

Tout ce qu'il faut savoir sur le FCC

Interview d’Anthony Wüthrich


Le FCC vient de concéder un deuxième nul de suite contre des formations qui jouent le haut tableau. Peut-on parler de points inespérés dans la course au maintien?

”Non, pour moi ce n’est pas inespéré, on est un groupe de qualité, nous travaillons très dur pour atteindre nos objectifs. La preuve, on a mené au score lors des deux parties.”

Le FCC est toujours invaincu lors de ce deuxième tour. As-tu une explication à cela?

“Oui. Comme je l’ai dit, le groupe est de qualité et nous travaillons dur. Je pense que le FCC n’est pas à la bonne place dans le classement.”

Le FCC encaisse toujours un but par match. Comment l’expliques-tu ?

“On a tendance à ne pas avoir assez confiance en notre jeu. Du coup, nous laissons le jeu à notre adversaire, nous reculons, nous jouons trop bas. C’est sans doute là notre plus gros problème. Mais il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Il n’y a rien d’alarmant, nous avons encaissé 2 buts contre deux des meilleures attaques du championnat.”

Tu en es à ta 4éme année au FCC. Quels sont les souvenirs que tu retiendras?

“Les deux montées. C’est une chance de pouvoir vivre ça pour un joueur… Alors, deux fois de suite, c’est incroyable, surtout que personne n’aurait parié un centime sur nous.”

Voilà 4 ans que tu travailles avec l’entraineur Christophe Caschili.  Etes-vous devenus inséparables?

“Oui, 4 ans déjà. C’est vrai qu’avec le coach ça se passe bien depuis ma première saison. Il a tout fait pour que je me sente bien, que ce soit sur ou en dehors du terrain. “

 Le FCC se déplace à Tuggen ce samedi. A quel genre de match t’attends-tu?

“Cela va être très très difficile, car c’est un match qu’il faut gagner contre une équipe qui doit absolument faire des points. Ce sera un combat et l’équipe qui en voudra le plus gagnera ce match.”

On te voit souvent sur tous les fronts de l’attaque. Mais à quelle place préfères-tu t’exprimer?

“Oui, c’est vrai que je ne joue pas forcément à mon poste, qui est plutôt en soutien de l’attaquant, mais c’est comme ça. C’est les choix du coach et, tant que je suis sur le terrain, c’est le plus important.”

Depuis la reprise, on sent un groupe beaucoup plus discipliné. Qu’est-ce qui a changé? 

“Je pense que la prépa nous a rendus plus forts, car on en a vraiment chié ! Le coach a beaucoup insisté sur l’impact physique, sur le repli défensif aussi et sur le fait d’être là les uns pour les autres. On a beaucoup évolué sur ce point là, je pense.”

Le FCC joue deux concurrents de suite pour le maintien. Est-ce un tournant dans la saison?

“Oui, bien sûr… On ne va pas se le cacher, ce sont des matchs très importants…Mais le championnat ne s’arrêtera pas dans deux semaines, il faudra répondre présent jusqu’au bout. “

 

Complète cette phrase : Si le FCC se maintient, je… je ne pense pas qu’il y ait de si! Le FCC se maintiendra et on fêtera ça comme il faut!!!