Notre histoire forge notre avenir

Actualités

Tout ce qu'il faut savoir sur le FCC

Rencontre avec…Adjei Luther-King

“Nous sommes clairement prévenus…”



Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

“Alors, je m’appelle Luther-King Adjei, j’ai débuté ma carrière à Xamax à l’âge de 9-10 ans. Je suis ensuite passé par le groupement Bas-Lac en inter B et inter A avant de revenir à Xamax en U21 ou j’ai intégré à plusieurs reprises l’équipe 1ère de Super League pendant l’ère Chagaev, juste avant la faillite. Ensuite j’ai été prêté à Sion U21, en Première Ligue Promotion, avant de revenir à Xamax. J’ai alors effectué 3 promotions d’affilée. En parallèle, j’ai obtenu un diplôme de culture générale option santé, puis j’ai intégré la Haute Ecole Santé afin de commencer un bachelor en physiothérapie”

 

Beaucoup de personnes doivent te le demander, mais est-ce que ton nom a un lien avec le célèbre Martin Luther King?

“Oui, mes parents adoraient le personnage. Je suis métis, ma mère est suisse et mon père est originaire du Ghana. Je suis le fruit de cette union qui n’aurait sans doute pas été possible sans Martin Luther-King, qui a su faire évoluer les mentalités et accepter les différences. Mon nom est un petit clin d’œil à ce grand homme.”

 

Sollicité à la trêve par plusieurs clubs de Première Ligue, pourquoi as-tu choisi le FCC?

“J’ai choisi le FCC car je suis un vrai Neuchâtelois, j’ai toujours vécu dans la région où habitent mes amis et ma famille. Je suis venu ici pour trouver une certaine stabilité. C’est un choix qui semblait donc logique.”

 

Comment s’est passée ton intégration au sein du club?

“Mon intégration a été facilitée par plusieurs joueurs que j’avais déjà côtoyés, soit à Xamax soit dans le monde du football, notamment Fabio Lo Vacco que je connais depuis mon plus jeune âge et qui a tout fait pour que je me sente a l’aise très rapidement. J’en profite pour le remercier. “

 

Le FCC a du mal à enchainer durant ce second tour. Comment l’expliques-tu?

“Je pense que le FCC n’est plus dans la peau d’un promu pour ce second tour, mais bel et bien dans celle d’un outsider. Les adversaires nous attendent de pied ferme comme une équipe redoutable, quitte à rester derrière et fermer le jeu pour jouer les contres à fond. C’est à nous de nous adapter, de trouver des solutions afin de mettre en place notre jeu comme ce fut le cas contre Azzuri”

 

Revenons d’ailleurs sur ce match. Comment le groupe a-t-il réagi après la victoire de samedi?

“Le groupe a très bien réagi. Nous étions très soudés et sûrs de nous avant le match, et au final, dans le vestiaire, tout le monde rigolait. Je dirai qu’on était même un peu plus heureux que d’habitude. J’ai le sentiment qu’on s’est retrouvé. Il est vrai que ces derniers temps l’ambiance était redescendue, mais malgré cela j’ai toujours senti une grande sérénité dans ce groupe.”

 

Est-ce que qu’à la mi-temps vous avez pensé revivre le match contre SL-Ouchy?

“Oui, on se disait que la mauvaise histoire allait se répéter… mais le coach nous a remis la tête sur les épaules et cet élan de positivité a fait fuir le brouillard… et nous a permis de finir le match.”

 

 Ce samedi, le FCC se déplace à Echallens, une équipe difficile à jouer. A quel genre de match faut-il s’attendre?

“C’est une équipe qui va vite devant,  avec des joueurs rapides et adroits en attaque. Je pense quand même que nous aurons la possession du ballon. Il faudra se méfier de cette équipe qui, après avoir super bien débuté le second tour (4 victoires en 4 matchs) a connu une gros coup de mou et reste sur 3 défaites en 3 matchs. Autant dire qu’il ne faudra pas reproduire les mêmes erreurs que contre Bernex. Nous sommes clairement prévenus…”

 

Luther dans 5 ans. Il est où, il fait quoi?

“Dans 5 ans… À Xamax en Super League en train de s’éclater sur son côté…”

 

Un dernier mot?

“La raclette d’après match a la Charrière est tout simplement sublime et abondante.”

 

Question posée par Maxime Vuille « Combien d’argent serais-tu prêt à investir pour offrir un nouveau bonnet à Seb Salomon ? » 

“Comme il a voulu me voler le mien je ne mettrai même pas un centime!”

 

Pose toi aussi une question pour la prochaine personne qui sera interviewée :  Qui est le plus stylé du vestiaire?”

Si tu étais un joueur de foot : Ronaldinho

Si tu étais une équipe de foot :  La Seleçao

Si tu étais un homme célèbre : Mohamed Ali

Si tu étais un pays : Brésil 

Si tu étais un plat : Menu KFC

Si tu étais un endroit de Suisse : Le bord du lac de Neuchâtel

Ton plus grand rêve : Créer une organisation d’aide humanitaire

Ta plus grande peur : Avoir la même morphologie qu’Aloïs Massari

Si le FCC joue les finales, j’aimerais que les pompierssoient présents juste au cas où, pour le feu que je vais mettre a la Charriere